Aller au contenu principal
couverture du document
LivreNon disponible
Résumé
Un album désopilant et tendre, qui dédramatise un rite de passage incontournable pour tous les enfants : la rentrée des classes ! C’est le premier jour de l’école. Hors de question pour cette petite fille là de laisser sa maman l’abandonner au milieu des autres enfants en pleurs. Elle s’accroche fort à elle et voilà donc Maman parmi les élèves dans la classe ! Lever le doigt, découper des formes pour décorer une frise, faire la sieste… Ce n’est pas du goût de Maman qui, malgré sa grande taille, fait des efforts d’adaptation
couverture du document
LivreNon disponible
Résumé
± Un jour, mes parents m'ont dit que j'allais avoir une petite soeur. C'est drôle, je ne me souvenais pas leur avoir demandé. » C'est Archibald qui nous fait cet aveu en introduction du nouvel album de Pauline Martin et Astrid Desbordes, qui reprennent ici le personnage de Mon Amour dans le rôle d'un grand frère curieux mais dubitatif face à l'arrivée d'une petite soeur avec laquelle il va désormais devoir compter.
couverture du document
LivreNon disponible
Résumé
Archibald et son papa regardent les hirondelles partir de l'autre côté de la terre : ± Moi aussi je pourrai aller aussi loin, quand je serai grand ? demande Archibald. Encore plus loin que ça, répond son papa. » ± Mais si le vent se lève ? demande Archibald. Si le vent se lève, le vent passera, répond son papa. » Les questions d'Archibald se succèdent, dévoilant une à une les craintes de l'enfant à l'idée de ce grand voyage qui, on le devine, est celui de la vie. En réponse, papa apaise, transmet, encourage, libère et, par-dessus tout assure Archibald de son amour indéfectible
couverture du document
LivreDisponible
Résumé
La poule a préparé un gâteau au fromage frais pour l'ours, l'écureil et la souris mais un invité inattendu se présente, un loup maigre et frigorifié. Surmontant sa peur, la poule lui propose de se réchauffer à condition de ne pas se montrer aux autres invités. Cependant, ces derniers l'aperçoivent bien vite et repartent rapidement. La poule reste alors seule avec le loup
couverture du document
LivreDisponible
Résumé
"Comme toi, j'aime la douceur, les câlins et les caresses. Savoir que quelqu'un me protège. Comme toi j'aime jouer avec mes copains, et parfois faire des bêtises ! Comme toi j'ai mon caractère.
couverture du document
LivreDisponible
Résumé
Ce matin, sans le faire exprès, j'ai perdu mon papa. Alors, j'ai couru dans la rue. J'ai rencontré un monsieur. Il m'a dit : "Justement, je travaille au bureau des papas perdus. Viens, je t'emmène. Avec un peu de chance, ton papa sera là-bas "
couverture du document
LivreDisponible
Résumé
- Dis, maman, est-ce que tu m’aimeras toute la vie ? demande Archibald, un soir avant de s’endormir - Hum, eh bien, je vais te dire un secret…, répond sa maman. Ainsi commence le tendre inventaire des moments de vies partagés entre une mère et son enfant, où tout devient prétexte à s’aimer. Sur chaque double page, Astrid Desbordes a choisi d’opposer en vis-à-vis des situations contraires, qui jouent avec aisance sur les registres du quotidien et de l’imaginaire, de la poésie et de l’humour. Le message de cet irrésistible album est simple et limpide : l’amour est constant et sans condition.
couverture du document
LivreNon disponible
Résumé
Mon gros chat n'aime pas... est le refrain qui introduit chaque déclaration  d'une longue liste de détestations d'un matou acariâtre. Sa jeune maîtresse nous en fait l'inventaire : « Mon gros chat n'aime pas les fleurs, ni les mouches, ni les papillons et encore moins les autres chats... etc. » mais elle semble supporter avec flegme et tendresse le moindre de ses caprices. Car, à vrai dire, elle est occupée à lui préparer une surprise...
couverture du document
LivreNon disponible
Résumé
Que dire de son grand frère ? C’est ce que l’on découvre en le regardant vivre, en essayant de comprendre quel genre d’extraterrestre il est. Chacune des scènes évoque le regard admiratif et exaspéré qu’une enfant pose sur le quotidien partagé, les moments de complicité, de jeux, de tristesse ou de colère avec ce frère adoré.